0 articles
S'identifier
0

Doseur de chlore

Des outils pour dissoudre les galets de chlore systématiquement. Déterminez la dissolution vous-même
Les doseurs de chlore simplifient la répartition des galets de chlore. Vous ne devez pas mettre un nouveau galet de chlore dans le skimmer chaque semaine. Vous pouvez remplir les doseurs et déterminer la dissolution de chlore vous-même. Voyez ci-dessous les différents modèles.

Le doseur de chlore, appelé chlorinateur, distille lentement et régulièrement votre désinfectant dans votre eau de baignade. Il vous économise un grand nombre d'opérations manuelles.
Votre chlore lent, ou chlore retard, est ainsi régulièrement ajouté dans l'eau qui reste pure et saine toute la saison.

Il se monte en ligne ou en by-pass. Dans ce dernier cas, le kit by-pass doit être commandé à part, mais le chlorinateur est livré avec le nécessaire (tuyau, collier, clapet anti-retour, raccords et écrous) pour y être raccordé.


Diffuseur de chlore flottant pastille 200g
Diffuseur de chlore flottant pastille 200g

à partir de:
10,00 

Information

Diffuseur de chlore flottant pastille 200g
Doseur de chlore design
Doseur de chlore design

 
17,00

Information

Doseur de chlore design
Doseur de chlore
Doseur de chlore

 
55,00 

Information

Doseur de chlore
Doseur de chlore et Brome AstralPool Dossi-3by-pass
Doseur de chlore et Brome AstralPool Dossi-3by-pass

 
145,00

Information

Doseur de chlore et Brome AstralPool Dossi-3by-pass
Chlore distributeur Kokido thermomètre Thermo-Klor
Chlore distributeur Kokido thermomètre Thermo-Klor

 
11,95

Information

Chlore distributeur Kokido thermomètre Thermo-Klor
Doseur chlore SHARK
Doseur chlore SHARK

 
18,00

Information

Doseur chlore SHARK
L'EAU IDÉALE

S’amuser dans l’eau et goûter à la fraîcheur lorsque le soleil se fait des plus embrasés. Tout ceci peut être effectué dans une piscine et les plaisirs sont transportés à leur summum lorsque l’on a l’avantage de posséder un bassin chez soi. Mais cela implique bien sûr différentes responsabilités quant à l’eau de la piscine. En effet celle-ci doit être constamment idéale.

La composition de l’eau
Il est utile de savoir que l’eau de pluie est acide du fait qu’elle dissout du dioxyde de carbone ou CO2, de l’acide sulfurique ou H2SO4 et de l’acide nitrique ou HNO3 qui sont tous deux issus de la pollution de l’atmosphère. L’eau de pluie passe à travers les couches du sol et du sous-sol. Lorsque l’eau de pluie traverse les roches calcaires, elle décompose le carbonate. Elle se charge alors en sels minéraux, en matières organiques et en sels dissous. Ces divers éléments se retrouvent dans l’eau des piscines. Celle-ci provient du réseau de la ville et se trouve additionnée avec l’eau issue de l’usage de la piscine et des divers produits de traitement.

Les sels minéraux

Pour ce qui est du calcium Ca++ et du magnésium Mg++, ceux-ci déterminent la dureté de l’eau soit le titre hydrotimétrique ou TH.

Les carbonates CO3 ainsi que les bicarbonates HCO3 déterminent quant à ceux l’alcalinité de l’eau soit le titre alcalimétrique complet ou TAC.

Les chlorures CI - et les bromures Br - sont essentiellement issus de l’action du désinfectant que l’on utilise et la concentration de ces éléments caractérise le vieillissement de l’eau.

Les matières organiques

Les différentes matières organiques qui sont présentes dans l’eau sont apportées par les baigneurs (sueur…).

Les gaz dissouts

Il s’agit essentiellement de l’oxygène 02 et du dioxyde de carbone CO2 et ceux-ci possèdent une influence importante sur l’équilibre calco-carbonique de l’eau.

L’équilibre de l’eau
Cet équilibre est très important. Il tourne autour de trois critères en l’occurrence, sa dureté, son alcalinité et son pH. Il est garant de l’excellente qualité de l’eau du bassin mais également la longévité ainsi que l’efficacité des installations.

Il faut savoir qu’une eau entartrée dépose du carbonate de calcium dans le sable des filtres, ce qui trouble leur bon fonctionnement. Au niveau des canalisations, elle réduit le débit, sur les parois du bassin, elle favorise la prolifération de micro-organismes et elle rend le maniement des vannes laborieux.

L’eau agressive quant à elle ronge les canalisations ainsi que les différentes parties métalliques et elle attaque également les joints des carrelages du bassin.

La dureté de l’eau
Elle est représentée par le TH ou Titre Hydrotimétrique). Elle s’exprime en degrés français, et elle dépend donc de la concentration en sels de calcium et de magnésium. Le TH idéal se situe entre 10 et 20°F pour une eau de piscine idéale. Au delà de 30 °F, il est vivement recommandé d’avoir recours à un adoucisseur d’eau. En dessous de 10 °F, il devient impératif d’augmenter le TH.

Il est utile de savoir qu’une eau douce possède un TH qui est compris entre 0 et 10°F tandis que celle d’une eau dure peut dépasser 35 °F.

Il existe un test qualitatif très simple qui permet d’évaluer le titre hydrométrique, il consiste à se savonner les mains et d’en constater les effets. Dans le cas où l’on éprouve des difficultés à éliminer le savon en se rinçant, l’eau est douce. Et dans le cas où le savon ne mousse pas ou alors seulement très peu, l’eau est relativement dure.

Une eau excessivement douce est agressive et peut occasionner la corrosion au niveau des différentes parties métalliques telles que les filtres, les pompes ou les filtrations. L’eau dure quant à elle entraîne l’entartrage de la tuyauterie.

L’alcalinité de l’eau
Elle est représentée par son TAC ou Titre Alcalimétrique complet. Elle est également exprimée en degrés français. Elle dépend de la concentration en ions carbonates et bicarbonates.

Le TAC définit le pouvoir tampon de l’eau notamment la capacité d’influence qu’un produit acide ou basique peut exercer sur le pH de l’eau. Lorsque le TAC est élevé, il devient laborieux de faire varier le pH de l’eau.

Il est important de savoir que les valeurs du pH, du TH et du TAC sont directement liées. Ces relations donnent la possibilité de définir pour un pH donné, les valeurs idéales du TH et du TAC. Cette corrélation se représente scientifiquement sous la forme d’un diagramme qui est la balance de Taylor.

Le pH de l’eau
Il existe un éventail de pH qui doit être respecté en ce qui concerne l’eau de la piscine. En effet cette eau doit impérativement avoir un pH neutre ou alors très légèrement basique. La valeur du pH peut osciller entre 6,9 à 7,7 si l’on se réfère à la réglementation.

Il est utile de noter que l’efficacité des désinfectants est optimale lorsque le pH de l’eau est compris entre 7,1 et 7,4. En outre, la quantité à utiliser de ces produits est nettement réduite lorsque le pH est maintenu dans cette fourchette. Si l’on prend l’exemple d’un pH de 7,0, le chlore libre nécessaire est de 70 % lorsqu’elle est de 20 % à un pH de 8,0.

Le pH idéal est celui qui se rapproche le plus possible du pH moyen du liquide lacrymal et celui-ci est situé vers 7,4. Il s’agit en fait du désinfectant naturel de l’œil et qui constitue les larmes.

Dans tous les cas, il est essentiel de maîtriser à la perfection le pH de l’eau de la piscine du fait que celui-ci opère des effets importants sur plusieurs tableaux en l’occurrence l’efficacité des désinfectants, l’irritation des yeux de la peau, la corrosion des éléments métalliques, l’efficience du floculant, la précipitation des sels de calcium qui peuvent occasionner l’entartrage des canalisations et la prolifération des algues.

Piscine.co