0 articles
S'identifier
0

Piscine Enterrée

Nous offrons des piscines enterrées en 3 catégories. Chaque piscine a ses avantages et ses désavantages. La qualité dépend du prix.

Piscines à bas prix
Nos piscines à bas prix enterrées sont solides et faciles à installer. Nous livrons quelques modèles avec des accessoires, mais pas toutes les piscines à bas prix seront livrées avec des accessoires. Nous livrons chaque piscine inclusivement un liner. Une fois que ce type de piscine a été installé, vous pouvez l’utiliser pendant chaque saison.

Piscines de qualité
Nos piscines de qualité enterrées sont fabriquées en métal. Ces piscines sont disponibles en rond, en ovale et en forme de huit. Ce type de piscine a été créé pour assurer une belle finition. Nous livrons ces piscines de qualité avec un liner solide de 0.6 ou 0.78 mm d’épaisseur. Vous pouvez élargir votre piscine à vos souhaits.

Piscines de luxe
Les piscines de luxe enterrées sont des piscines préfabriquées ou des piscines en béton ou en polystyrène. L’installation d’une piscine en béton ou en polystyrène peut prendre de quelques semaines jusqu’à quelques mois. Les piscines préfabriquées peuvent être installées beaucoup plus vite. Ces piscines vous offrent beaucoup de liberté d’installation. Vous pouvez utiliser toute votre créativité. Les possibilités sont illimitées et le résultat est toujours magnifique.

LE TERRAIN

La décision d’ériger une piscine s’accompagne de plusieurs contraintes. La première et la plus importante après les diverses formalités est certainement le besoin en terrain. Ce critère permet de connaître les dimensions et les formes de piscine auxquelles l’on peut prétendre. La connaissance de son terrain permet également de prévoir les différents travaux qui doivent être réalisés avant et après la construction proprement dite. Il est très important d’étudier minutieusement cet aspect dans le but de s’épargner les mauvaises surprises.

Connaître son terrain
Plusieurs questions doivent être posées. Elles permettront de déterminer les différentes caractéristiques de la construction de la piscine. La connaissance du terrain permettra de définir l’emplacement de la piscine et le procédé de fabrication qui sera utilisé. Elle permet également de prévoir les travaux complémentaires indispensables tels que ceux liés au drainage ou à la fondation. Cela évitera les risques de mouvement de la piscine une fois que celle-ci aura été achevée.

Pour que tout soit fait dans les règles, il s’avère même judicieux de s’adresser à un professionnel notamment un géologue qui pourra bien déterminer la nature du terrain et de lister ainsi les avantages mais aussi les risques qui s’ensuivent.

Tracer la piscine
Cette étape ne doit surtout pas être négligée du fait qu’elle permettra de définir l’emplacement final de la piscine. Le traçage doit être bien fait que la piscine soit réalisée soi-même ou par un professionnel.

Le point zéro

Il s’agit de la référence qui permettra de déterminer la hauteur finale de la piscine. Il donnera également la possibilité de contrôler régulièrement les divers niveaux. Il sera marqué à l’aide d’un piquet.

La piscine

Différents piquets seront placés pour marquer la longueur ainsi que la largeur de la piscine. La pointe supérieure des piquets doit être à la même hauteur que le point zéro. Par ailleurs, il est avisé de toujours vérifier l’exactitude des différentes dimensions du bassin à savoir sa longueur, sa largeur et ses diagonales. Attention, il est nécessaire de rajouter 50 centimètres sur chaque côté. Cela permettra de disposer d’assez d’espace de travail dans le cas ou la structure comporte des jambes de force.

L’escalier

Cet élément doit également être tracé. Si l’on prend l’exemple d’un escalier roman de 3 mètres, le rayon à l’axe sera pris en compte c’est-à-dire 1.50 mètres + 50 centimètres dans le cas où un espace de travail s’avère utile. Une petite corde de 2 mètres sera placée sur l’axe et le traçage sera effectué en le faisant tourner.

La profondeur

Pour ce critère, il ne faut surtout pas omettre de prendre en compte l’épaisseur du radier.

Le terrassement
Les difficultés possibles

La première est certainement la présence de roches. Dans ce cas, il est nécessaire de prévoir un brise-roche ainsi que le rallongement du délai d’exécution en prenant en compte le temps requis pour la réalisation du trou. Mais il est également possible d’opter pour une toute autre solution, celle de déplacer l’emplacement de la piscine.

La pluie peut également occasionner quelques troubles. En effet, elle peut rendre le terrassement assez délicat du fait du risque de glissement de terrain. La fouille peut alors être retardée et la terre peut s’alourdir. Dans ce dernier cas, le budget sera augmenté du fait que l’évacuation des terres est tarifiée suivant le poids.

La fouille

Dans un premier temps, la totalité de la surface est terrassée sur une profondeur qui équivaut à la hauteur du petit bassin. Ensuite, sera effectué le terrassement de la fosse à plonger. Attention, il ne faut surtout pas omettre l’épaisseur du fonds, des murs et de l’espace de travail.

Evacuer la terre
Il faut savoir que le volume de terre qui sera extraite de la cavité représente le double du volume de cette dernière.

Dans le cas où le terrain nécessite une remise à niveaux ou alors dans le cas où l’on est désireux de lui conférer du relief, l’étalement des terres est recommandé et cette opération est moins coûteuse.

Si le terrain ne peut pas accueillir le volume de terre issue de la fouille, la terre doit être impérativement évacuée et déchargée. Le coût de cette démarche inclura le transport des terres et son déchargement dans un emplacement spécialisé.

Il est utile de savoir qu’un peu terre sera conservé et sera indispensable pour le remblaiement.

Les travaux annexes
Il est nécessaire de réaliser des tranchées qui serviront pour les arrivées d’électricité, pour l’arrivée et éventuellement l’évacuation de l’eau ainsi que pour les réservations. Un puits drainant sera également prévu et celui-ci sera utile pour le drainage des eau de pluie mais également pour le nettoyage du filtre.

Remblayer
Les vérifications à effectuer avant l’opération

La fixation et/ou le serrage des différents éléments qui ont été assemblés seront bien vérifiés. La possibilité de passage des tuyaux ainsi que les câbles électriques seront examinés. Ceux qui on opté pour le système de drainage prendront soin de vérifier que celui-ci a bel et bien été installé. Dans le cas d’une structure en panneaux métalliques, il est important de veiller que ceux-ci sont bien mis à terre. L’installation des piliers servant au soutien des plages sera contrôlée. En effet, les bordures immédiates de la piscine sont composées de terres remuées. De ce fait lorsque ces dernières se stabilisent les plages peuvent également s’affaisser.

Le remblaiement

Pour ce faire, l’on utilisera la terre qui provient de la fouille. La vase, la tourbe ainsi que l’argile seront soigneusement évitées. Sera également évitée la terre qui contient trop d’herbe, de cailloux, des souches ou autres reliquats.

Il faut faire très attention en effectuant cette opération. En effet, la structure de la piscine peut se déformer si l’on si prend avec trop de rapidité. Il est préférable de travailler en strates successives.
Catégories

Piscine.co